Archives par mot-clé : bouddhisme

Séminaire de Claire-Akiko Brisset : « L’image miraculeuse d’Udayana : propositions pour un travail comparatiste »

« L’image miraculeuse d’Udayana : propositions pour un travail comparatiste »
Le séminaire 2014-2015 sera consacré au corpus des récits de miracles accomplis par des représentations divines : statues, peintures, stūpa, voire sūtra bouddhiques – tous mediums (au sens de Belting) faisant l’objet de rites de consécration. Dans le domaine japonais, ils sont notamment compilés dans les recueils catéchétiques d’anecdotes édifiantes (setsuwa-shû) entre le IXe siècle et le XIIIe siècle de l’ère chrétienne. L’histoire de la première représentation du Buddha retiendra en particulier l’attention en ce sens que toutes les figures postérieures sont dites procéder de cette représentation originelle et miraculeuse. La prise en compte de ce récit fondateur permettra de contribuer à une meilleure compréhension de la nature agissante des figures supra-mondaines dans le bouddhisme.

2e jeudi du mois de 14 h à 16 h (salle 2, RdC, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 8 janvier 2015 au 11 juin 2015. La séance du 12 février se déroulera en salle 1 (bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris). Séance supplémentaire le 21 mai (de 15 h à 17 h, salle 3, même adresse)

Prochaine séance du séminaire : Vincent Eltschinger (Institute for the Cultural and Intellectual History of Asia, Austrian Academy of Sciences) : « Causalité et destin humain dans les sources bouddhiques »

Nous avons le plaisir de vous annoncer que la prochaine séance du séminaire collectif Approches comparées du destin : le lot, la part, le lien, aura lieu lundi 5 mai 2014, de 11h à 13h, à l’EHESS (salle 662, bât. Le France, 190-198 avenue de France 75013 Paris).

Vincent Eltschinger (Institute for the Cultural and Intellectual History of Asia, Austrian Academy of Sciences) présentera un exposé intitulé:

« Causalité et destin humain dans les sources bouddhiques »

Séminaire de Claire-Akiko Brisset : Anthropologie visuelle du Japon pré-moderne : autour de l’animation des figures bouddhiques

Au deuxième semestre, Claire-Akiko Brisset organise à l’EHESS un séminaire sur le thème : « Anthropologie visuelle du Japon pré-moderne : autour de l’animation des figures bouddhiques »

Ce séminaire sera consacré à l’étude d’un rituel qui marque la dernière étape du processus de fabrication des artéfacts sacrés au Japon : la cérémonie d’« ouverture des yeux » (jp. kaigen-kuyô ou kaigen-shiki), au cours de laquelle on intervient sur la sculpture ou sur la peinture en figurant la pupille sur les yeux de la figure (dessin, incision, onction, incrustation de matière précieuse, etc.). Cette intervention permet de rendre effective la présence de la divinité. Les plus anciennes attestations de ce rite d’origine indienne en font remonter les plus anciens exemples au Japon au 7e siècle de l’ère commune, et il reste toujours bien vivant dans le Japon contemporain.
La confrontation de sources documentaires de nature variée permettra d’éclairer la nature des acteurs et leur rôle, d’esquisser une anthropologie de ce processus au sujet duquel peu d’études globales ont été consacrées jusqu’à présent.

2e et 4e jeudis du mois de 10 h à 12 h (salle 3, RdC, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 9 janvier au 10 avril 2014. Pas de séance le 27 mars. La séance du 13 février est annulée. Séance supplémentaire le 22 mai (salle 015, RdC, bât. Le France)

Shaka Tori face